Ce mardi 31 mars 2020, le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, a présenté aux ivoiriens un plan de soutien économique, social et humanitaire visant à atténuer l'impact économique de la pandémie sur les populations et à préparer la rapide reprise des activités à la fin de celle-ci. D'un coût global de 1700 milliards de francs CFA, ce plan s'articule autour de trois grands points. 

En premier lieu, le Chef du gouvernement a pris des mesures afin de maintenir l'activité économique, soulager la trésorerie des entreprises et préserver l'emploi. Ainsi le gouvernement accorde-t-il des facilités aux entreprises dans le cadre du recouvrement de leurs impôts comme la réduction de 25% de la patente transport ou l'exonération des droits et taxes de porte sur les équipements et matériels de santé et mieux l'annulation des pénalités de retards dans le cadre de l'exécution des marchés et commandes publics avec l'État.

En deuxième lieu, le Premier Ministre a arrêté des mesures pour préserver l'outil de production et l'emploi. Ces dispositions se matérialisent par la création de fonds de soutien d'un montant de 650 milliards de francs CFA au profit du secteur privé, au secteur informel et au monde agricole.

En dernier lieu, le Chef du gouvernement a pris des résolutions sociales en faveur des populations. Les plus significatives de ces dispositions sont la prise en charge des factures d'électricité et d'eau d'avril et de mai pour tous les abonnés au tarif social, l'élargissement du champ des filets sociaux avec la mise sur place d'un fonds de solidarité de 170 milliards de francs CFA, l'instauration d'un système de téléenseignement pour les classes d'examen et l'octroi d'une prime spéciale aux personnels de santé et aux forces de défense et de sécurité.

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, a clos sa présentation en invitant ses concitoyens au civisme et à la discipline en ces termes : « c'est en étant disciplinés, vigilants et solidaires, qu'ensemble, nous arriverons à bout de cette pandémie. »