Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, a présidé hier jeudi 9 avril 2020 une réunion extraordinaire du Conseil National de Sécurité relative à la pandémie du Covid-19 en Côte d'Ivoire. 

Cette réunion a permis de faire l'état de l'évolution de la maladie sur le territoire national, l'examen des mesures liées à l'état d'urgence et le point de l'exécution du plan de soutien économique, social et humanitaire annoncé par le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, le 31 mars 2020.

À la suite de cette description générale de la situation, le Conseil National de Sécurité a pris de nouvelles mesures pour muscler la lutte contre la pandémie dans notre pays. D'une part, il corse la distance sociale par l'obligation du port de masques dans le Grand Abidjan à commencer par le personnel soignant et les Forces de Sécurité et de Défense, le confinement obligatoire à domicile des personnes vulnérables etc. D'autre part, le Conseil National de Sécurité a pris des mesures pour renforcer les stratégies de détection, de contrôle, de transmission et de soins. Ce sont entre autres l'installation de quarante-cinq (45) centres de prélèvement de proximité sur l'ensemble du territoire national dont de treize (13) à Abidjan avant fin avril, le paiement d'amendes ou l'imposition de sanctions  pour toutes les personnes qui violent les règles de confinement à domicile, la fabrication par l'industrie locale et l'importation massive de masques destinés à l'usage des populations et la production des médicaments par l'industrie pharmaceutique locale pour couvrir les besoins nationaux.

Par ailleurs, le Chef de l'État a chargé le Premier Ministre de procéder au paiement des primes au personnel de Santé, au Forces de Défense et de Sécurité ainsi qu'aux acteurs publics engagés en première ligne dans le combat contre le Coronavirus. 
Il est à noter cette réunion est la deuxième du genre à plancher sur la situation de la maladie à Coronavirus 2019 en Côte d'Ivoire.