Une chose est de remporter des élections, et une autre est de conserver les acquis, face aux ambitions affichées par les partis de l’opposition, notamment conquérir ou reconquérir le pouvoir d’Etat.

Le Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a d’autant plus compris cela, qu’il affute d’ores et déjà ses armes pour les futures échéances électorales, à savoir les municipales de 2023 sauf changement de dernière heure, et la présidentielle de 2025.

A cet effet, le parti présidé par le chef d’Etat Alassane Ouattara a organisé ce lundi 25 avril 2022 au Sofitel Hôtel Ivoire, une rencontre d’information avec l’encadrement politique et les élus du parti, sous la présidence du ministre d'Etat Gilbert Kafana Koné, président du directoire.

 

A en croire le ministre Bruno Nabagné Koné en charge de la construction, du Logement et de l'urbanisme, cette grande réunion était axée sur la présentation du projet de restructuration du parti.

« Nous avons été informés de la création de 345 départements politiques, qui seront animés par des secrétaires départementaux, conformément à la vision du président du parti », a-t-il indiqué sur sa page Facebook.

Par ailleurs, le RHDP de la région de la Bagoué, qui a pris une part active à ces échanges, s’est engagé à relever le défi du recueil des données devant constituer une base régionale fıable de ses militants et structures locales. Et ce, afin d'assurer une victoire écrasante de la formation politique au pouvoir, aux future échéances électorales.