Le conseil politique du rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) réuni lundi 28 février 2022, à Abidjan, sous la présidence de son chef, le Président Alassane Ouattara, a acté la restructuration du parti, par la création d’un nouvel organe, notamment le secrétariat exécutif au lieu et place de la direction exécutive.

Ainsi sur proposition du président de ce parti, Alassane Ouattara, le conseil politique a approuvé, notamment la réorganisation du directoire qui sera désormais un organe chargé de conseiller le président du parti sur les grands choix stratégiques et de s’assurer de la mise en œuvre de ses décisions et à brève échéance, d’initier la restructuration en profondeur des structures décentralisées du parti. Le ministre Kafana Koné Gilbert occupe la présidence de ce directoire.

Un secrétariat exécutif a été créé pour remplacer la direction exécutive. Adama Bictogo a été nommé secrétaire exécutif et est assisté de quatre secrétaires exécutifs adjoints ainsi que plusieurs secrétaires nationaux et commissions techniques. Ce secrétariat sera chargé de traduire dans les faits, les décisions du parti.

Le conseil politique a également approuvé la conception et la mise à disposition de cartes de militants traduisant l’adhésion au parti ainsi que la mise en place d’un dispositif efficace en vue d’un financement pérenne du parti.

Alassane Ouattara s’est félicité du travail accompli et des acquis enregistrés par sa formation politique qui « après seulement trois ans d’existence, est devenu le plus grand parti du pays par le nombre de ses élus et l’envergure de son implantation sur le territoire national ».

Le nouveau secrétaire exécutif du RHDP, Adama Bictogo a assuré que son équipe et lui seront à la tâche pour le rayonnement de ce parti. « Le secrétariat exécutif, conformément à la feuille de route que vous avez initiée, sera là, prêt à travailler pour mettre en œuvre votre vision. Merci de m’avoir fait confiance M. le président », a-t-il déclaré.